Régulièrement nous mettrons en avant sous cette rubrique un fournisseur qui nous touche spécialement.

 

Hideko Fukushima est une jeune femme d’un talent hors du commun. Elle vit et créé à Kyoto.

Elle est amoureuse du washi, papier japonais fait de fibres de mûrier. Ce papier est particulièrement solide, souple et flexible.

Après ses études elle a décidé de se consacrer à son rêve et s’est mise à le travailler afin d’en faire des objets d’exception.


Après avoir sélectionné parmi les meilleurs papiers, elle les teint et les forme. C’est un travail minutieux et de longue haleine.

Pour que le papier conserve les formes qu’elle lui donne il doit parfois rester sous presse ou dans des moules durant plusieurs semaines. Périodes auxquelles se succèdent les différents encollages.

Elle a d’ailleurs perfectionné sa propre colle végétale permettant de rendre ses créations étanches.

S’ensuivent les finitions, petits détails raffinés donnant un charme unique à ses objets comme des coutures ou des pressions et bien sûr sa signature. 

Ses pièces étant uniques, elles sont toutes signées. 

Au Japon son travail se trouve en galeries ou en boutiques. 

La fausse idée de fragilité que l’on se fait du papier peut rendre sceptique, mais l’art d’Hideko est aussi résistant que beau. 

Ainsi ses sacs à main peuvent supporter de 3 à 5kg !!! De plus, l’eau ne leur fait pas peur.

En effet, il suffit d’éponger et le tour est joué ! Par contre ne jamais frotter, car le papier perdrait sa protection et son aspect.

Ses bijoux peuvent se permettre d’être volumineux mais restent légers comme des plumes. Des bracelets, des colliers, des boucles d’oreilles et des broches rivalisent d’originalité et de prouesses techniques.

Il existe une gamme de pochettes, porte-cartes et même protection pour tablette sans nulle autre pareille. Quant aux portemonnaies, ils sont tout simplement extraordinaires.

Cliquez ici si vous souhaitez revoir “les plats flexibles Suzugami de Monsieur Shimatani”.