Il n’y a pas Dieu au Japon en octobre. Pourquoi ??

En japonais ancien, le mois d’octobre est « kan-nazuki ». Ce mot veut dire littéralement le mois sans Dieux. Oui, c’est un peu sinistre, mais pourquoi il n’y a pas de Dieu ce mois-là ?

Selon le Kojiki, le plus vieux livre existant au Japon (rédigé aux environs de 712), il y avait 8 millions de dieux au Japon à cette époque-là. La population du pays était à peu près d’un million, donc chacun avait 8 Dieux. Ils étaient bien protégés. En fait, 8 millions se traduit simplement par « beaucoup », et non pas par le chiffre exact. Et par extension, le numéro 8 comprend aussi la signification « nombreux ».

On retourne à l’absence de Dieux. La légende dit qu’en octobre, les Dieux de tout le Japon se rassemblent au Temple Izumo-Taïsha, Shimane, au nord d’Hiroshima, pour une réunion. Du coup, il manque de Dieux en dehors de Shimane ! Le mot « kan-nazuki (le mois sans Dieux) vient de cette légende. Et logiquement, les gens de Shimane utilisaient un autre mot pour dire octobre : Kamiarizuki. Cela veut dire le mois « avec » les Dieux. Intéressant, n’est-ce pas ?


Le temple Izumo Taïsha

De quoi parlent-ils pendant la réunion ?
Il paraît qu’ils parlent « mariages ». Les Dieux discutent avec ceux dans d’autres régions pour arranger de bonnes rencontres et bons liens entre les humains à travers le pays. Même maintenant, beaucoup de gens qui cherchent l’amour ou qui veulent se marier visitent l’Izumo-Taïsha. Le temple est assez connu pour ça.

Pourquoi ils se rassemblent au L’Izumo Taïsha ?
Ce temple shintoïste fut fondé il y très longtemps. Son nom apparaît déjà dans le Kojiki. C’est le lieu où on adore le Dieu principal qui participa à la fondation du Japon. C’est un peu le Dieu des Dieux japonais : Ōkuninushi-no-ōkami
Les Dieux se rassemblent donc au Izumo Taïsha qui joue le rôle de « siège ».

En dehors de Shimane, il n’y a vraiment pas de Dieux du tout en octobre ?
Ne vous inquiétez pas. Apparemment, il y a un Dieu qui veille en l’absence des autres et qui s’appelle Ebisu. Selon certains, il aurait été inventé par des japonais qui avaient trop peur de ce mois sans Dieux.

A propos, en japonais ancien, le mois de juin est “minazuki”, littéralement le mois est « sans »l’eau. Cela est assez logique parce il manquait de l’eau ce mois-ci à cause de la chaleur.